Mon petit potager


Aujourd’hui, un article un peu personnel où je voulais vous parler de ma petite satisfaction du moment: mon petit potager.

Depuis toute petite déjà, j’ai toujours voulu avoir mon propre potager. Il faut dire que ma nourrice en avait un immense et cela m’a toujours fait rêver.

Jusqu’à la fin de sa vie, elle a toujours travaillé dur à cultiver un bout de jardin afin de subvenir à ses besoins et même plus.

Carottes, haricots verts, pommes de terre, choux, fraises… au début elle mettait tout en bocal. Le garage en était rempli! Puis elle a opté petit à petit pour le congélateur.

Il faut dire qu’elle n’avait besoin de rien ma « nounou » à part pour la viande qu’elle allait chercher directement à la ferme, et le beurre au supermarché, elle a toujours vécu de ce qu’elle cultivait. Et je dois dire que c’est un modèle de vie qui m’a toujours beaucoup plu. Aujourd’hui, l’écolo convaincue que je suis voit ça avec du recul, et trouve que cette autonomie est un vrai symbole de liberté.

Maintenant, je rêve de faire pareil, mais malheureusement, en proche banlieue parisienne et dans un petit jardin qui n’a pas beaucoup de soleil c’est difficile a réaliser.

Alors nous avons fait plusieurs tentatives. Directement dans la terre d’abord, puis sous bâche mais jamais rien de très concluant.

Puis cette année, nous avons acheté une serre et planté dans des bacs potagers, et enfin pour la première fois cela a donné quelque chose.

Un minuscule quelque chose, certes, pas de quoi nourrir un homme, mais quelques tomates cerises et des herbes fraîches nous donnent déjà un vrai sentiment de satisfaction.

Il va falloir donc persévérer mais je ne désespère pas un jour d’acquérir moi même cette autonomie et ce vent de liberté.

De plus en plus de personnes s’intéressent à la permaculture, à la façon dont nous pourrions investir les toits des villes, et certaines associations dispersent de plus en plus des bacs potager un peu partout dans les rues, sans parler des jardins partagés. C’est un sujet passionnant!

Je crois qu’il est important de « cultiver » son jardin. Toujours dans une démarche écologique bien sûr. Mais aussi comme tout bon citadin, de revenir à l’essentiel.

De faire pousser, voir grandir, et s’occuper de ce que l’on va manger, il n’y a rien de plus précieux.

Alors si vous avez un bout de balcon, une terrasse, un jardin, ou même une balustrade, essayez, vous verrez! Ca vaut le coup :-)

#lifestyle