De Bordeaux à Saint-Jean-de-Luz en Minivan


J’en rêvais depuis toute petite, voilà qui est fait: vivre tels des « hippies » dans un combi Volkswagen vintage. Et je vous le dis tout de suite, j’ai adoré!

Cela faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête, je voulais découvrir le Sud Ouest, que j’aime tant, de manière originale! Et quoi de mieux pour visiter la région que de louer un minivan, symbole de coolitude et de liberté!

Nous sommes donc allés chez Vintage Camper et avons loué ce superbe petit combi datant des années 70. Nous sommes partis de Bordeaux pour une semaine de roadtrip aller/retour jusqu’à Saint-Jean-de-Luz.

Autant vous dire qu’il ne faut pas être pressé, et c’est tant mieux! Le minivan ne va pas à plus de 90 kilomètres heure. C’est donc l’occasion d’emprunter les départementales et de profiter du paysage.

En effet, de Bordeaux à Saint Jean de Luz, il n’y a que 200 kilomètres, l’idéal pour prendre son temps et ne pas passer plus de 2h par jour sur la route.

Le voyage était parfait, de A à Z. J’avais repéré quelques petits restaurants avant de partir et Baptiste de Vintage Campeur nous a donné quelques spots pour dormir.

J’avais peur de devoir obligatoirement passer par des aires de camping car surpeuplées, car sur la côte, c’est la chasse au camping sauvage. Mais j’avais vraiment envie d’être isolée, et nous avons réussi à chaque fois à trouver des supers endroits pour rester la nuit.

Bien sûr c’est difficile de vous les dire publiquement sur la toile (il faut que ça reste un peu secret pour éviter la foule) mais n’hésitez pas à demander à votre loueur ou à m’envoyer un message si vous avez l’intention de faire le même parcours. Sachez aussi que le prix de la contravention est quasiment aussi cher que celui d’une nuit en camping.

Le van quant à lui, n’est pas toujours facile à conduire mais on finit par s’y faire!

En tout cas, préparez-vous à être une star l’espace d’une semaine! Comme c’est une voiture de collection, tout le monde s’arrête, vous prend en photo, ou vous klaxonne! C’est très amusant!

Notre parcours:

Nous avons récupéré le combi le samedi matin, puis nous nous sommes dirigés vers le bassin d’Arcachon pour pouvoir manger quelques huîtres sur le port de La Teste et se ravitailler en dunes blanches (choux à la chantilly) et canelés avant le départ.

Puis nous sommes allés à Biscarosse où nous avons passé la nuit au bord du lac.

Le lendemain nous avons traversé les landes et filé sur Hossegor en faisant un petit stop à Conti-Plage. Nous avons dîné sur la plage de Seignosse chez Lou Cabana avant de rentrer sur Cap Breton.

Le Lundi, nous avons pris notre petit déjeuner chez Mango Tree. Un vrai moment de bonheur! La vue est magnifique et la nourriture fraîche et exquise! Nous avons même testé le stand up paddle dans la matinée!

L’après-midi nous avons filé à Biarritz sur la plage des côtes basques puis dîné au génial restaurant le Surfing (attention à réserver longtemps à l’avance).

Le lendemain, nous sommes entrés dans le pays basque et avons passé la journée à Bidart où nous avons pu aller au génial festival Onda Carioca pour écouter de la musique Brésilienne sur la plage.

Le Mercredi nous avons fait un petit tour dans la jolie mais néanmoins surpeuplée Saint-Jean-de-Luz, avant d’aller à Guethary, petit village absolument charmant qui possède de nombreux restaurants, tous aussi sympas les uns que les autres. N’hésitez pas si vous passez par là à petit déjeuner au Providence. Nous avons même pu assister à un match de chistera à la tombée de la nuit.

Enfin le lendemain, nous sommes remontés vers le nord en faisant un petit crochet par Bayonne, qui est vraiment très agréable à visiter. Nous avons déjeuné dans le délicieux Kitchen Dada puis nous avons repris la route vers Mimizan pour y passer une dernière nuit avant de devoir rendre avec beaucoup de tristesse notre petit van à Bordeaux.

La vie à bord du van:

Le lit est très confortable et on y dort plutôt bien. Il faut néanmoins prévoir une petite couverture car il peut faire frais la nuit au bord de l’océan.

Au niveau de l’hygiène, il faut vite s’habituer à prendre sa douche sur la plage et trouver les toilettes publiques les plus proches, ou profiter des restaurants. Les filles, n’hésitez pas à vous procurer un pisse-debout, et à emporter des produits de beauté qui nécessitent peu d’eau.

Pour la cuisine, il n’y a pas vraiment de frigo et une seule plaque de cuisson. Nous avons donc opté pour alterner resto et pique-nique maison. De toute manière en plein été, une assiette de tomates mozzarella avec un peu de charcuterie ou un melon avec du jambon de Bayonne fait très bien l’affaire. On a profité également des très nombreux marchés du coin pour s’acheter quelques plats préparés et du délicieux fromage de brebis! Et le matin, rien de mieux que goûter aux spécialités locales, avec un délicieux pastis (la brioche ;-)) ou un bon gâteau basque.

Voila, on trouve vite son rythme et on ne souffre absolument pas du manque de confort ni de la promiscuité! Au contraire, on a l’impression de vivre toujours dehors, avec une vue sur l’océan qui défie celle des plus grands hôtels de luxe!

Les indispensables:

  • Batterie externe: bien que le van possède une prise allume-cigare pour pouvoir recharger son portable en roulant, une batterie externe vous permettra de recharger votre appareil photo ou votre tablette, si comme nous vous décidez de ne pas vous arrêter dans les aires pour camping car.

  • Une guirlande à pile: Pas indispensable mais sympa, et économisera la batterie de votre voiture.

  • Une bougie anti-moustique

  • Une lampe frontale

  • Une enceinte: les combi ne sont pas tous équipés d’un système de sono.

  • Une ou deux chaises pour pouvoir vous poser et bouquiner.

  • Des lingettes pour bébé, si vous n’avez pas le courage d’aller vous laver à l’eau froide!

  • jeux de carte ou d’extérieur

  • parasol

  • fil et pince à linge

Aujourd’hui, cette petite expérience nous donne à réfléchir, et peut-être à en acheter un! D’ailleurs si vous êtes intéressés, le nôtre est à vendre désormais!

Peace, Love & Minivan

#voyage

98 vues