Voyage dans l'est de la péninsule arabique 1/2

Mis à jour : avr. 29


Aujourd’hui, je vous propose de continuer à vous évader malgré le confinement, et je vous emmène en voyage avec moi dans l’est de la péninsule arabique, plus précisément aux Emirats Arabes Unis et dans le Sultanat d’Oman.

Nous avons débuté notre séjour par les Emirats, puis avons fait une grande boucle à Oman et enfin nous sommes retournés aux Emirats. Malheureusement les 4 derniers jours ont été un peu compromis par la crise sanitaire due au Covid-19 et nous n’avons pas pu visiter ce que nous avions prévu.

Les Emirats, c’est à voir au moins une fois, pour leur démesure et leur futurisme. Oman, Oh Oman! C’est un si beau pays, et si peu touristique. C’est d’ailleurs ce qui le rend encore plus agréable. Nous étions les seuls européens pendant quasiment toute la durée de notre séjour!


Pourquoi Oman est si peu touristique? Ça reste un grand mystère pour moi. C’est un pays qui a tout pour plaire. Des paysages magnifiques et très variés: le désert de sable, les wadis, les montagnes, les plages aux eaux turquoises sans aucunes infrastructures. Mais Oman c’est aussi la gentillesse de ses habitants et leur accueil, qui en fait un des pays les plus sûrs du monde. Enfin, si on rajoute à ça la possibilité de pouvoir camper partout où on le souhaite, vraiment, je ne peux que vous le recommander.

Voici donc notre itinéraire et mes impressions sur 19 jours, suivis de quelques conseils dans un prochain article:


Jour 1:


Arrivés à Dubai. Nous avons réservé à l’hôtel Gevora, le plus haut hôtel du monde, tant qu’à être dans la folie des grandeurs, autant l’être jusqu’au bout. On est plongé directement dans l’ambiance locale, gratte-ciels, hall tout en dorure, SUV blanc et voitures de sport un peu partout!

Le soir nous faisons un tour dans le Dubai Mall et allons jeter un œil à son célèbre spectacle de fontaines.

Jour 2:


C’est parti pour un petit déjeuner au lever du soleil en haut de la tour Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde (800 mètres) puis visite des quartiers historiques (ou ce qu’il en reste) de Al Hamriya et Al Sabkha. Nous décidons de retourner à l’hôtel en bateau-bus afin d’avoir une vue sur la skyline de nuit.

Jour 3:


Après un petit plongeon à la piscine, nous prenons le bus public pour Ras el Kaïmah au nord du pays. Pas grand chose à visiter dans la ville bien qu’elle soit un peu plus authentique que la précédente. Si c’était à refaire, nous zapperions cette étape.


Jour 4:


Un minibus collectif vient nous chercher pour nous faire traverser la frontière et nous emmener dans la péninsule du Musandam.

La route est magnifique, le paysage change et les montagnes arides se dessinent peu à peu. Nous passons la matinée sur un dhow, les bateaux traditionnels de la région afin de voir quelques dauphins et faire du snorkelling à la recherche de jolis poissons. L’après-midi, un 4x4 nous emmène faire un petit tour dans les montagnes puis nous dépose sur la plage pour notre première nuit de camping. Le soir des dizaines de Omanais sont au rendez-vous et la plage se remplit peu à peu de familles venues pique-niquer. Nous faisons donc connaissance avec les Omanais et leur tenue traditionnelle: la Dishdasha. Contrairement aux Emiriens avec le keffieh, les Omanais, eux, portent un petit chapeau appelé Kumma.


Jour 5:


Nous visitons la ville de Khasab avant de prendre un bateau pour traverser le détroit d’Ormuz, direction la ville de Shinas. Sur le trajet nous croisons des centaines et des centaines de pétroliers! Arrivés à Shinas nous prenons le bus pour Muscat la capitale (c’est une longue journée!).

La différence avec les Emirats est saisissante: plus de verdure, pas de buildings, une architecture harmonieuse et comme neuve. Tout est blanc immaculé!


Jour 6:


Tôt le matin nous visitons la sublime grande mosquée du Sultan Quaboos. Décédé quelques semaines avant notre venue, et très apprécié par son peuple, il a régné presque 50 ans. Son histoire et les changements qu’il a apportés au pays sont très intéressants: école pour les filles, ouverture d’hôpitaux, interdiction de bâtir des immeubles de plus de 15 étages, construction d’un opéra, etc…

Après avoir profité de la piscine de l’hôtel, nous filons à l’aéroport chercher notre 4X4 de location. L’aventure commence maintenant! Nous partons en direction des montagnes et du Jebel Akdhar, le mont vert, où nous finissons par trouver un spot de bivouac pour la nuit.

Jour 7:


Après un petit tour au Diana’s view point, nous prenons la direction de Nizwa pour visiter son magnifique fort avant de reprendre la route pour le village de Al Ayn où se trouvent les tombes les plus anciennes du pays, surplombées par l’impressionnant Jebel Misht. Le paysage est somptueux! Nous trouverons un de nos meilleurs spots de bivouac sur une route en chantier, avec vue sur toute la vallée.


Jour 8:


C’est parti pour la visite de notre premier Wadi, le Wadi Damm. Nous sommes complètement seuls à crapahuter le long des rochers. Les photos que nous avions aperçues n’ont pas menti: l’eau est vraiment turquoise. En revanche elle est un peu froide.

Nous reprenons la route pour le Jebel Shams, le plus haut sommet du pays. La vue est à couper le souffle. Une randonnée propose de faire une partie du Wadi Ghul (grand canyon), mais si vous êtes sujet au vertige, mieux vaut s’abstenir!

Nous trouvons un coin où camper un peu plus loin, sur une crête. Là encore beaucoup de Omanais sont venus entre proches pour passer le week-end en pleine nature.

Jour 9:


Direction le Snake Canyon à l’entrée du Whadi Bani Awf. La route pour descendre est très escarpée et nous y laissons quelques sueurs froides. A l’arrivée, au milieu de nulle part, un terrain de foot, où nous avons rendez-vous avec Sultan notre guide originaire du village tout en bas.

Nous partons pour 3h de canyoning intense et une expérience que l’on n'oubliera pas de si tôt. 3h d’escalade, de plongeons et de marche entre les parois de deux falaises sur un chemin qui parfois ne fait pas plus de 1,5 mètre de large! (Malheureusement pas d’appareil photo pendant l’excursion).


Après un copieux déjeuner chez Sultan, nous reprenons la route pour visiter la vieille ville de Al Hamra, puis nous rejoignons notre hôtel pour profiter d’un lit confortable et d’une vue spectaculaire.


Jour 10:


Nous visitons l’impressionnante grotte de Al Hooota, puis les ruines du village de Tanuf, avant d’arriver, 3h de route plus tard à Bidiyah porte d’entrée du désert de Wahiba. Nous rejoignons Mohammed, natif du coin, qui va le traverser avec nous. En effet, si l’on n'a pas l’habitude de la conduite sur sable, mieux vaut ne pas traverser le désert avec une seule voiture. Après une petite initiation au « dune baching » (pire que les montagnes russes), nous filons droit vers le sud. La traversée est sublime. Nous y croiserons quelques dromadaires, une mosquée et des bédouins avant de nous arrêter en plein milieu pour la nuit et établir notre campement. La nuit, le calme est impressionnant, seuls quelques cris de renards viennent briser le silence.


Jour 11:


Mohammed nous raccompagne jusqu’au bitume et nous lui disons au revoir avant de remonter toute la côte jusqu’à Ras al Hadd et ses plages protégées où viennent pondre les tortues. Nous décidons après réflexion de les laisser tranquilles et de respecter leur intimité en dormant dans notre voiture.


Jour 12:


Nous visitons Sour, une petite ville pleine de charme avec sa fabrique de Dhow et ses deux forts récemment restaurés.

Jour 13:

Nous nous levons à l’aube afin d’être les premiers à visiter le célèbre Wadi Shabs. Là encore, pas d’appareil photo avec nous puisqu’il faut parfois nager plusieurs mètres pour pouvoir avancer dans le canyon. L’endroit est superbe mais se remplit très vite de visiteurs. A la fin, une petite plongée sous l’eau permet d’accéder à une grotte cachée derrière les rochers.

L’après midi, direction le Wadi Al Arabeein où nous attend un petit lac naturel et entouré de cascades.

C’est déjà l’heure de notre dernier bivouac. Chaque nuit passée à camper nous avons pu assister au lever et au coucher du soleil ainsi qu’au lever etau coucher de la lune: un spectacle dont on ne se lasse pas!

Jour 14:


Levés aux aurores pour aller découvrir le Bimmah sinkhole, une petite piscine naturelle dans un trou assez profond. Direction ensuite la Yiti beach avant de rejoindre le Muscat Hills Resort pour 24h de farniente.

Jour 15:


Après avoir rendu notre 4x4 à l’aéroport de Muscat nous entamons une longue marche de Old Muscat jusqu’à Mutrah, la vieille ville. Le temps d’acheter quelques dattes à ramener en souvenirs à nos proches.


Jour 16:


Après un petit plouf sur le toit, direction le centre bus, pour rejoindre la ville de Buraimi. De là, nous prendrons un taxi pour traverser la frontière et rejoindre la ville de Al Aïn.

Jour 17:


Les restrictions pour cause de Covid sont déjà en place aux Emirats et nous empêcheront malheureusement de visiter l’Oasis au cœur de la ville. Nous rejoignons donc Abu Dhabi, et comme la grande mosquée est elle aussi fermée, nous décidons de marcher le long de la corniche jusqu’au grand hôtel Emirates.


Jour 18:

Même si le Louvre n’accueille plus de visiteurs nous décidons d’en faire le tour et c’est encore plus frustrant. En fin de matinée, nous reprenons un bus en direction de Dubaï où nous découvrons la plage très étonnante de Sufouh, remplie de caravanes et mobile homes avec vue sur le célèbre Burj Al Arab. Enfin, après un petit tour dans la Madinat reconstituée de Jumeirah, nous partons dîner dans le Mall of Emirates, au bas des pistes de ski!!


Jour 19:


Malheureusement, c’est l’heure du dernier bain (nous ne nous serons jamais autant baignés en voyage) et de reprendre l’avion pour Paris avant d’attaquer 2 mois de confinement! Dur retour!


Quelques conseils et photos à venir dans un prochain article!

#voyage

37 vues