Mariage réussi pour un budget mini       2/2

Mis à jour : avr. 29



Me revois-là pour la suite de cet article spécial mariage, et voici le reste des différents posts. Comme pour le premier article, si vous ne comptez pas vous marier prochainement, vous pouvez directement aller à la conclusion.


CEREMONIE LAIQUE


N’ayant pas opté pour un mariage religieux, nous avons finalement décidé au dernier moment d’organiser une cérémonie laïque. Au départ pas très convaincus, et un peu frileux sur ce point, nous avons finalement adoré ce moment et cela aurait été vraiment dommage de ne pas le faire. La Cérémonie Laïque permet de rendre le mariage plus intime, d’éviter les longs discours pendant le repas (puisqu’ils se font pendant la cérémonie), et de rendre l’engagement plus fort. La Cérémonie laïque est bien plus personnelle que la Cérémonie Civile et elle n’a pas de cadre prédéfini. Vous pouvez donc imaginer tout ce que vous voulez: Discours, Activités, Musique, etc. Il vous faudra trouver en revanche un maître de cérémonie. De notre côté, nous avons confié ce rôle au grand frère de mon mari et malgré le stress, il s’est débrouillé comme un chef!


COUCHAGE


Nous tenions absolument à ce que tout le monde dorme sur place et passe tout le week-end avec nous. Nous avons donc réquisitionné toutes les pièces de la maison, mais également transformé une des granges en dortoir. Heureusement, il y avait déjà sur place une centaine de matelas rouges, chinés chez Emmaüs il y a quelques années.

Pour le reste des invités nous avions pré-réservé des chambres d’hôtes à moins de 5 minutes en voiture.

ANIMATION


Pour l’ambiance durant le dîner, nous avions prévu quelques jeux entre chaque plat. Ces jeux, s’ils sont bien menés peuvent être très amusants et surtout amènent les invités à se parler et à faire mieux connaissance. Vous en trouverez plein en cherchant sur le net. Nous avions demandé à ma cousine, très à l’aise en public, d’élaborer quelques animations courtes, et c’était tout simplement parfait, voire quasi professionnel!


PHOTOBOOTH


Pour l’animation générale, nous avions également loué un appareil photo pour faire des photobooths. Grand classique des mariages, cela reste un incontournable. Il permet de pouvoir repartir avec des souvenirs et d’en laisser aux mariés. Je n’ai jamais vu un mariage où les invités ne faisaient pas la queue pour se prendre en photo, et ce quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit!

Nous avions mis également à côté du photobooth une petite table où les invités pouvaient nous écrire un petit mot, remplir une fiche à trous, ou encore donner une participation au voyage de noces.


DECORATION ET VAISSELLE


Pour la décoration du lieu, nous avons tout fait nous-mêmes. Le lieu se suffisait déjà à lui-même alors il manquait juste quelques éléments pour le rendre encore plus magique.

Nous avons récupéré quelques objets qui étaient déjà dans la maison, et certains chez nous ou chez des proches. Nous avons aussi acheté du tissu blanc, quelques guirlandes, fanions, ballons, papier crépon, fleurs séchées. Sachant que tous ces éléments sont peu coûteux et peuvent être très facilement revendus.

Pour la vaisselle, nous avions loué 600 kilos de vaisselle (je crois!!!) chez Vaisselle Vintage, qui réutilise de vieux services trouvés en brocante.

Chandelier, assiettes, verres à eau, verres à vin, flûtes, panier à pain, couverts, plats de présentation, etc….

Nous avions également fait faire des verres chez Ecocup, que les invités pouvaient garder pour chez eux.

Pour les tables du dîner, chaises, et guirlandes de guinguette, nous avons loué chez Be Loundge.


FLEURS


Là encore, nous avons fait appel à nos connaissances. Un ami d’ami fournisseur, et ma meilleure amie, fille de fleuristes m’ont beaucoup aidé sur les compositions. Nous avons au préalable, bu et lavé énormément de bières en verre brun durant les quelques mois précédents, afin de constituer des vases pour le dîner et le buffet.


TENUE DE LA MARIEE


Vous trouverez de très jolies robes chez des petits créateurs ou dans des collections “capsule” de grandes marques comme Sézane, Sessun ou même Monoprix! Personnellement, j’ai craqué pour une robe de Laure de Sagazan!

Concernant la coiffure, j’ai fait appel à une coiffeuse via l’application SIMONE. Le résultat n’était pas moche mais ce n’est pas le rendu que je voulais (en fait, je ne voulais pas vraiment de coiffure!). Je vous conseille donc de faire un essai avant de vous lancer le jour J. Tout comme pour le maquillage, surtout si comme moi, on n’a pas l’habitude de se voir très maquillée. Je ne voulais pas vraiment de maquillage, mais une amie d’enfance étant maquilleuse professionnelle, j’ai quand même saisi l’occasion.

Pour la couronne de fleurs séchées, je l’ai tout simplement réalisée avec mes amies lors d’un atelier qu’elles ont organisé pour mon enterrement de vie de jeune fille. Je voulais que les fleurs soient séchées afin de pouvoir la faire à l’avance et surtout de pouvoir la garder toute ma vie. J’en ai profité pour également réaliser la boutonnière du marié!


TENUE DU MARIE


Nous voulions une couleur originale, qui changeait de l’éternel bleu. Nous avons fait quelques tours en boutique sur mesure, et puis finalement, c’est dans les rayons des Galeries Lafayettes que le coup de coeur a eu lieu!

Le noeud papillon quant à lui, a été acheté sur Etsy, la plateforme internet des petits créateurs.


LES MARIES


Malgré le rush et la montagne de choses à accomplir en trois mois (en plus du travail) nous nous sommes octroyé un week-end de pause à deux, et nous en avons profité pour faire le point sur notre relation et nos attentes à venir. Nous avions trouvé sur internet une série d’une centaine de questions, auxquelles nous avons répondu ensemble une par une. Cette petite parenthèse nous a fait un bien fou et nous a beaucoup aidé à nous recentrer sur l’essentiel.


Voilà pour ce qui est du mariage! Évidemment, j’oublie sûrement plein de détails (le plan de table, la fin de soirée, …) mais n’hésitez pas à me poser des questions!

Nous aurions adoré engager une fanfare, une babysitter ou encore organiser une chasse aux trésors pour les enfants. Malheureusement le temps et l’argent nous étaient comptés. Mais justement, ce ne sera que partie remise pour fêter les 10 ans!

Au niveau du budget, nous avons été plus que raisonnables et le fait de tout réaliser soi-même vous fera faire de sacrées économies. Evidemment, il faut toujours prévoir large, car il y aura forcément des surprises de dernière minute, ou des postes de dépense auxquels vous n’aurez pas pensé.

Les trois mois avant ont été intensifs et extrêmement fatigants, mais quelle satisfaction! Jusqu’au matin du jour J, je me demandais encore si tout ce stress enduré en valait vraiment la peine, et je ne rêvais que d’une chose: aller me coucher!

Évidemment, à la minute où la journée a commencé, j’ai tout oublié.

Ce fut un week-end sublime et rempli de joie. Je ne pensais pas que l’on pouvait recevoir autant d’amour d’un coup! Tout le monde fut d’une gentillesse et d’une aide incroyable. Et quelle fierté, d’être aussi bien entourés!

Que ce soit les prestataires, tous adorables, ou les invités qui n’ont pas arrêté de nous complimenter, nous avons été comblés!

Beaucoup nous on dit que c’était le plus beau mariage qu’ils aient fait, d’autres nous on même dit que ça leur donnait envie de se remarier ou pour certains célibataires endurcis même de se marier tout court!

Et surtout, cela a été l’occasion de faire une dernière belle fête dans cette maison, qui avait une si jolie histoire. Nous avons donc pu lui faire honneur, juste avant qu’elle ne soit vendue le lendemain.

Enfin, un mariage, c’est aussi l’occasion de réunir sur un même lieu tous les gens que l’on aime et pouvoir le leur dire!

#diy #lifestyle #évènements

45 vues