Un long week end à Venise


Ce week end, je vous emmène à Venise pour une petite escapade dans cette ville tout simplement magnifique. Je dirais même, dans la plus belle ville du monde!

J’étais déjà allée à Venise avec mon collège, il y a donc de cela quelques années. Malheureusement, je ne m’en souvenais plus très bien, et il faut dire qu’étant adolescente à l’époque, ce n’est pas l’art et l’histoire qui m’intéressait le plus! Par contre, je me souviens avoir fait un parcours d’orientation assez mémorable!

Enfin, toujours est-il que j’avais très envie d’y retourner, d’autant plus à l’occasion de la biennale d’art contemporain dont on m’avait souvent venté les mérites.

Nous avons donc trouvé des billets en train de nuit avec la compagnie Thello pour un prix très raisonnable. Le train est plutôt confortable, et je dois avouer qu’il y a une certaine magie à arriver directement à la gare et prendre le bateau au petit matin pour rejoindre son hôtel.

Il nous a fallu 3 jours pour visiter la ville, et trois jours c’est vraiment le minimum. Il y a tellement de monuments, musées, quartiers à voir que l’on pourrait y passer une semaine sans s’ennuyer.

Venise est une ville qui coûte assez cher. Ne comptez pas moins de 10 à 20 euros d’entrée par Musée et 3 à 6 euros par église. Sans compter le vaporetto. La meilleure option est d’acheter un billet illimité sur 72h (40 euros).

Pour l’hôtel , je vous conseille le quartier du Cannaregio, plus calme, moins touristique, et donc moins cher. C’est un quartier assez authentique. Nous avons opté pour l’Hotel Ca’d’Oro. Les chambres ne sont pas bien grandes mais elles sont confortables et avec vue sur les canaux.

Les touristes, parlons-en! Vous ne serez pas étonné d’apprendre qu’il y en a énormément, seulement, il est finalement assez facile de les éviter. Il suffit parfois de faire quelques mètres et de se retrouver hors des sentiers battus. N’hésitez pas non plus à vous lever très tôt! Nous avons fait le lever du soleil sur la Place Saint-Marc et c’est comme si nous avions Venise pour nous seuls !

Concernant les restaurants, c’est bien connu, si vous voulez bien manger, alors il faut y mettre le prix. Pourtant en cherchant bien, on trouve encore quelques petites auberges authentiques. Il est souvent conseillé de réserver à l’avance. N’hésitez pas à utiliser l’application la fourchette qui est pas mal pour ça!

Enfin, comme vous verrez sur les photos, nous sommes partis en pleine période des « Aqua Alta », c’est à dire quand la ville est inondée à Marée Haute. C’est impressionnant, inédit et amusant mais moins pour vos chaussures! Alors n’hésitez pas à prendre avec vous des bottes, ou tout simplement à acheter sur place de « magnifiques » surbottes en plastiques.

Je vous propose donc un itinéraire optimal sur 3 jours de visite, avec un 4eme jour en option. Il faudra rajouter un jour de plus si vous souhaitez visiter la biennale, car il faut bien compter une bonne matinée dans l’Arsenal et une après-midi entière dans les jardins.

Jour 1:

Le plus tôt possible, prenez le vaporetto pour remonter le canal au lever du soleil jusqu’à la place Saint-Marc. De là, profitez d’être seuls pour en faire le tour et allez voir le fameux Pont des soupirs. Dès l’ouverture, soyez les premiers à prendre l’ascenseur du campanile pour une vue à couper le souffle. En redescendant, accordez-vous un bon petit déjeuner au mythique café Florian puis allez visiter la Basilique Saint-Marc puis le Palais des Doges. En sortant, dirigez-vous vers l’opéra Fenice, chef d’oeuvre de l’architecture à visiter absolument. Puis faire l’église Santo Stefano, et enfin le Palais Grassi où l’on peux voir de superbes expositions éphémères d’art contemporain. En sortant dirigez-vous vers le pont du Rialto puis n’hésitez pas à montez sur le toit de la Fontego dei Tedeshi (gratuit) pour admirer la vue une nouvelle fois. En sortant allez visiter le très beau palais Ca’d’oro. De là, prenez un Traghetto (gondole collective à 2 euros) pour traverser le canal et voir la Ca’Pesaro. Retraversez et commencez le début de soirée au Casino Wagner, juste pour voir!

Jour 2:

Commencez par le Marché du Rialto, idéal au petit matin quand les marchands installent leurs étals puis marchez jusqu’à la Basilique Maria dei Frei. Après l’avoir visitée, prenez la direction de la Scuola de San Rocco pour une visite passionnante. Continuez vers la Chiesa di San Pantalon (oui oui!) et allez planer sur la Place Santa Margherita et son église. De là, allez visiter la célèbre Ca’Rezzonico, puis passez voir l’église San Sebastian. Faites un petit tour sur les Zatteres et rejoignez la galerie dell’Academia pour y jeter un oeil sans forcément la visiter. Pareil pour le musée Peggy Guggenheim un peu plus loin. Enfin, terminez par la célèbre Basilique Santa Maria della Salute et en sortant, allez faire l’exposition temporaire du Punta Della Dogana. Vous pourrez alors admirer le couché du soleil depuis la pointe, où s’il est encore temps, sauter dans un vaporetto pour l’île Maggiore et grimper en haut de son campanile. Après ça, prenez le vaporetto et traversez le grand canal de nuit pour allez diner dans le centre.

Jour 3:

Le matin, faîtes un tour dans le quartier du Cannaregio, puis dans le Ghetto. Poussez jusqu’à l’église Madona dell’Arte puis la chiesa dei Gesuiti. De là, prenez un vaporetto pour rejoindre l’île de Torcello, Burano et en fin d’après midi, quand la foule est partie, rejoignez Murano avant de rentrer à Venise.

Jour 4 (en option):

L’église Sant Maria Miracoli, la Basilique Giovani e Paolo, puis le Palazzo Grimani, la Scuola Dalmata dei Giorgio, l’église San Francesco della Vigna, puis l’Arsenal. Enfin, remontez la Rivai Degli Schiavoni avant de boire un verre à l’Hotel Danieli.

Ou alors, faîtes les autres iles de la lagune, comme celle du cimetière, le Lido, ou d’autres…

#voyage #weekend

47 vues