Ma cuisine saine et zéro déchets


Après vous avoir parlé de ma salle de bain zéro déchet...ou presque, j’avais envie de vous parler aujourd’hui de la façon dont je m’organise pour avoir une cuisine la plus respectueuse de l’environnement possible et la meilleure qui soit pour la santé.

Tout comme la salle de bain, ce n’est pas très compliqué. Ce sont juste de nouvelles habitudes à prendre et une nouvelle façon de penser sa manière de cuisiner et de faire ses achats.

Je vais donc vous lister point par point les éléments clefs qui composent ma cuisine saine et zéro déchet.

Vous pourrez retrouver des liens à des articles précédents ou des produits dans les mots qui sont soulignés.

Le bio ou équitable:

Comme je vous en ai déjà souvent parlé, j’essaye d’acheter le maximum de produits bios ou issus du commerce équitable. Ce sont des produits qui ne contiennent ni produits nocifs, additifs, colorants, et qui poussent sans pesticides. Ils sont donc bien meilleurs pour la planète et pour la santé. On connaît aujourd’hui les désastres écologiques dus à l’utilisation des produits chimiques dans l’agriculture. Sans parler des conséquences sur notre santé.

Quand au commerce équitable, je vous en parle dans cet article.

Le tri des poubelles:

Nous trions un maximum mes déchets. C’est un coup de main à prendre mais qui finit par se faire automatiquement. Poubelle de carton, poubelle de verre, ampoules, piles et autre déchets. Une poubelle verte, une poubelle jaune et une poubelle pour le reste!

Le compost:

Depuis 2 ans maintenant nous utilisons un compost. Ça n’a rien de très compliqué. Il suffit de mettre tous ses déchets verts (épluchures, coquilles d’oeuf, fleurs, etc…) dans un seau placé dans votre cuisine, puis de le vider 2 fois par semaine dans un compost au fond de votre jardin. Il existe aussi des composteurs d’appartement adaptés aux petites surfaces. Plus d’excuse donc pour ne pas le faire. Rendre à la terre, ce qu’elle nous a donné est bien la meilleure des initiatives. En plus c’est gagnant/gagnant puisque vous récupérerez un formidable engrais naturel pour vos plantes.

L’eau:

Pour éviter de devoir jeter de nombreuses bouteilles en plastique, nous buvons l’eau du robinet. Renseignez-vous sur la qualité de l’eau dans votre ville, mais très souvent elle est très bonne. Et en plus, cela vous évite de porter des charges lourdes.

Côté eau pétillante, nous avons opté pour une machine sodastream. C’est une très bonne solution, qui consiste à gazéifier l’eau vous même dans des bouteilles réutilisables.

Bannir le plastique et tous autres matériaux mauvais pour la santé:

Optez plutôt pour des cuillères en bois ou des louches en metals pour vos préparations, bien plus esthétiques et bien plus solides que celles en plastique.

Evitez les Tupperwares en plastique et remplacez-les par des tupperwares en verre.

Aussi, faites attention au poêles et casseroles qui contiennent du Téflon et achetez plutôt une batterie de cuisine en céramique. Pareil pour les moules à gâteaux.

Fruits et légumes:

Comme je l’expliquais dans un article précédent, essayez d’acheter le plus possible des fruits et légumes de saison et de culture française.

Sopalin et serviettes:

Essayez de remplacer au maximum les serviettes en papier par des serviettes en tissus lavables.

Aussi, résistez à la tentation du Sopalin. On peut très souvent le remplacer par une éponge, un torchon ou une lavette. Prochainement, je posterai un article dans lequel j’ai tenté l’expérience de vivre un mois sans essuie-tout, et je vous donnerai mes impressions et mes trucs et astuces.

Couverts jetables:

Pour préparer vos pique-niques, évitez d’acheter des assiettes et couverts en plastique jetables. Optez pour ceux en carton recyclé ou en bois compostable, et encore plus économique, investissez dans de solides assiettes et gobelets en email que vous pourrez réutiliser à chaque sortie. En plus, c’est bien plus joli.

Produits ménagers:

Voir mon article sur les produits ménagers

Film étirable:

Tout comme le Sopalin, on peut très facilement s’en passer. Il suffit de tout mettre dans des Tupperwares ou des boîtes, ou encore d’investir dans des couvre-plats en tissu ou encore, des couvre-casserole en silicone. Très pratique.

Les courses:

La règle d’or pour faire ses courses, pour éviter de gaspiller la nourriture mais aussi son argent, c’est de toujours préparer sa liste de repas de la semaine à l’avance après avoir fait un état des lieux de votre frigo. Comme ça vous n’achetez que ce dont vous avez besoin et ne vous laissez pas tenter par tout ce qu’il y a dans le magasin. Aussi, il faut toujours aller faire les courses le ventre plein, sous peine de vouloir tout goûter!

Essayez d’acheter un maximum de gros contenants, ou des contenants en verre (pour les yaourts ou conserves par exemple). Et plutôt que de racheter du sel et poivre, optez pour une recharge pour moulin.

Le congélateur:

Un super allié pour faire des économies et manger sainement. Ainsi, je presse moi-même mes jus d’orange à l’avance que je sors du congélateur la veille pour le lendemain. Comme ça je bois du jus de fruit frais et bio tous les matins. Et en plus je peux réutiliser des petites bouteilles en verre.

On peut également préparer des purées, compotes et toutes sortes de plats avec ses fruits et légumes de saison et les mettre à congeler pour après.

Les appareils électriques:

Evitez au maximum les appareils électriques. Surtout que la plupart peuvent être remplacés facilement. Par exemple la bouilloire peut très bien marcher sur le feu. C’est aussi rapide et ça dure toute la vie puisqu’il n’y a pas de risque que les circuits électriques se cassent. Idem pour les machines à gaufres ou croque-monsieur, vous pouvez en trouver en brocante, leur équivalent à mettre sur le gaz.

Quand aux cafetières, c’est la mode des chemex! Il paraît que le café est délicieux!

Le vrac:

Quand on commence à acheter ses courses en vrac, on en devient très vite adepte. C’est génial, vous achetez ce que vous voulez dans la quantité que vous voulez. Et pour ça, il suffit au moment d’aller au magasin de mettre dans votre sac de course des petits sac à vracs. Ainsi, vous les remplissez et vous les videz chez vous dans des bocaux en verre récupérés ou achetés. C’est le meilleur moyen d’acheter sans faire de déchets et ainsi d’éviter les emballages voire les sur-emballages.

Il y a de plus en plus de boutiques spécialisées qui ouvrent dans différentes villes de France et qui ne vendent qu’en vrac. par exemple: O’Bocal à Nantes ou encore Day by Day à Paris.

En suivant tous ces conseils, vous verrez, il y a une sorte de satisfaction à ne vider sa poubelle qu’une fois toutes les deux semaines. C’est aussi un vrai soulagement pour votre porte-monnaie. Et une fois que vous serez habitué à ce mode de vie, vous n’arriverez plus à faire machine arrière. Vous vous rendrez compte en regardant en arrière à quel point les supermarchés ont transformé nos modes de vie pour que nous soyons des consommateurs crédule et impulsifs.

En réalité, on peut faire beaucoup de choses soi-même. Il suffit d’un peu d’organisation. Et puis revenir à la simplicité est toujours plus apaisant!

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

#pratique #lifestyle #santé #cuisine

75 vues